Association pour la Légèreté en Equitation

International Dressage & Equitation Association for Lightness

 

logo facebook rejoindre

jp leon venesioNé en 1952 et en retraite depuis aout 2018, j’ai exercé la double profession d’enseignant d’équitation et professeur d’EPS en collège et Lycée.
Après avoir commencé par des études en EPS, je me suis dirigé vers l’enseignement de l’équitation. J’ai passé mon BEES 1 à Saumur en 1978.

Cette même année, en février, le hasard m’a conduit chez Michel Henriquet dans son écurie de Bailly. Je ne l’ai plus quitté jusqu’à son décès et je travaille toujours avec son épouse Catherine.
Cette rencontre m’a permis d’en faire bien d’autres, dont celle avec Nuno Oliveira chez qui je suis allé et que j’ai pu voir travailler à de nombreuses reprises dans l’intimité du petit manège de Bailly.
De 1979 à 1992, j’ai dirigé diverses structures équestres, dont le centre équestre de Saint-Quentin - Lesdins (Aisne) de 1983 à 1987 tout en continuant à chercher à progresser à cheval par mes nombreuses visites chez Michel Henriquet. Je continue bien entendu à rendre régulièrement visite à Catherine Henriquet.

jp leon coursMon attachement infaillible à Catherine et Michel Henriquet ne m’a jamais empêché de poursuivre mes recherches en allant voir ce que d’autres écuyers pouvaient proposer, dès que l’occasion s’en présentait. J’ai pu assister à des séances de travail ou travailler avec des écuyers tels que Lucien Gruss, Jean-Philippe Giacomini, l’écuyer allemand Richard Hinrichs. Je suis intéressé par tout ce qui peut m’aider à progresser tant à cheval que pour l’enseignement de l’équitation.

En 92, sans jamais couper réellement avec l’équitation et son enseignement, j’ai repris mes études d’EPS pour en devenir professeur et mener de front ces deux carrières.
J’ai toujours été attiré par l’enseignement, l’enseignement à des élèves bien entendu, mais également aux chevaux. C’est certainement pour cela que je me suis dirigé vers le dressage. Mes études d’EPS, le fait d’avoir enseigné pendant tant d’années en établissements scolaires comme dans les manèges, m’ont donné une grande expérience de la pédagogie, mais également m’ont permis de réfléchir à des parcours de formation afin de mettre l’élève en réussite, tant en EPS qu’en équitation, pour le cheval comme pour le cavalier.

jp leon utilisation video Bien entendu, le grand intérêt que je porte à l’enseignement m’a fait étudier l’apport des nouvelles technologies sur ce domaine, et en particulier, l’utilisation de la vidéo soit en direct pendant la leçon, soit en différé après la leçon grâce à du matériel très performant que j’ai acquis. Lors de ma carrière en EPS, j’ai d’ailleurs fait partie du groupe académique de développement des nouvelles technologies et à ce titre, j’ai pu former des collègues à leur utilisation.

Profession de foi :L’enseignement a toujours été ma passion, que ce soit envers le cheval ou le cavalier. Ma recherche en tant qu’enseignant, mais aussi en tant que cavalier est l’harmonie du couple cheval / cavalier dans la décontraction et l’équilibre, qu’il soit latéral ou longitudinal, par une équitation « centrée » autour de l’assiette et de la position du cavalier qui prendra l’attitude qu’il désirera donner à son cheval (isopraxie) et qui fera des mains et des jambes qu’un simple prolongement, qu’une simple transmission.
Bien entendu, je suis à la disposition de toute personne désirant avoir plus de précision sur l’utilisation de la vidéo comme support pédagogique.